La cathédrale Saint-Étienne


Aux alentours de l'année 1220, l'édification de la cathédrale est entreprise à l’endroit même du sanctuaire dédié à Saint Etienne et qui fut épargné par les Huns en 451.
La construction s'étala sur trois siècles pour s'achever vers 1520.
De nos jours, Saint Etienne est la cathédrale de France qui possède la plus grande surface de vitraux et les plus grandes verrières gothiques d'Europe.
Sur le cliché ancien, à droite, on remarque l’ancien toit de la Cathédrale, avant l’incendie de 1877. La rangée de maisons rue d’Estrée a quant à elle disparue.
Le 5 mai 1877, un feu d'artifice tiré depuis le toit de la cathédrale en l'honneur de Guillaume 1er provoqua un incendie qui a totalement détruit la toiture.

Reconstruite avec une inclinaison plus importante, la nouvelle toiture sera terminée en 1882.
Sur les clichés de gauches on aperçoit les dégâts provoqués par l’incendie.
L’énorme  portail, style Louis XV, édifié par l'architecte Blondel en 1764 fut démoli en 1898. Le nouveau portail du Christ sera inauguré en 1903 par l’Empereur Guillaume II.
Les deux grandes statues placées sur la façade ont été sculptées en 1767 par Le Roy. Nous retrouvons trace de ces statues à Saint-Avold. L'une se trouve au-dessus de la face avant de la Basilique et l'autre au-dessus du portail d'entrée de l'église paroissiale Saint-Nabor.