Quand Metz frappait sa monnaie

La traçabilité des monnaies existe depuis plus de quatre siècles. Aujourd'hui encore, sur la monnaie Euro, des marques d'ateliers aident le numismate à la cotation de ces dernières. AA = Metz
2 SOL LOUIS XVI
Année : 1792
Atelier : AA Metz
Grande cité marchande du Moyen Age, à la croisée des routes commerciales qui traversaient l'Europe, la ville de Metz eut le droit de frapper sa monnaie dès le XIIe siècle. On trouve trace, dans l’actuelle cour d’une école, non loin de ce qui fut longtemps la place du change (actuelle Place Saint-Louis), de l’Hôtel de la Monnaie.
Datant de 1435, il fut ravagé par un incendie en 1654. Reconstruit, les dernières monnaies municipales y furent fabriquées jusqu’en 1661. Le Parlement de Metz décida en 1662 la suppression du monnayage municipal et abandonna au Roi ses privilèges de droit régalien de fabrication des espèces. Malgré l’édit du 22 juillet 1679 de démonétiser les monnaies municipales de Metz, elles continuèrent encore de circuler pendant plus de cinquante ans.
L'Hôtel de la Monnaie de Metz fut désaffecté, revendu mainte fois et, en 1904, étant devenue un taudis insalubre occupé par plus d’une centaine habitants, des travaux de démolition commencèrent.
En fait l'ensemble ne fut pas totalement détruit, il subsiste des vestiges du bâtiment original et en particulier l'escalier dans sa tourelle polygonale ainsi que la balustrade aujourd'hui classés Monuments Historiques.
On construisit à la place, entre 1909 et 1911,  la "Münzschule" (" Ecole de la Monnaie") comportant 2 écoles élémentaires jumelles pour garçons et filles. Les bâtiments subsistants aujourd’hui abritent toujours une école.
10 SOL LOUIS XV
Année : 1719
Atelier : AA Metz